Aller au contenu principal
Ma première cave

Ma première cave

Sélectionner des vins pour composer une cave ? Une question de logique, de goûts et de curiosité. Suivez le guide…

Le vin mérite bien des égards, dont celui d’être conservé dans de bonnes conditions. Ce préalable posé, ne surtout pas se précipiter pour commencer à se créer une cave.

Le maître-mot : diversité !

Avant de sélectionner les vins, il faut d’abord tenir compte de son budget et ensuite, miser sur l’équilibre et la variété. 65% de rouges, 25% de blancs, un peu de rosé et de « bulles » et quelques vins doux (10 %). Voilà de bonnes proportions pour une cave équilibrée.

Mais, la couleur ne fait pas tout. Il doit aussi être question de profil de vin. Par exemple, pour les rouges, il faut panacher les cuvées puissantes et tanniques telles qu’un bordeaux ou un cahors avec des vins plus accessibles, plus digestes, tel que le beaujolais. Pour les blancs, sélectionner des vins tendus, très minéraux comme le sancerre ou le chablis mais aussi des cuvées plus rondes et généreuses issues de la Vallée du Rhône.

Il faut donc varier les couleurs, mais aussi partager sa cave entre vins à boire de suite ou dans les trois ans, et cuvées de garde capables de se bonifier sur cinq, dix ans ou davantage. Ainsi, avec une dizaine de bouteilles, il est possible de « bâtir » une cave complète, profonde et dynamique, pleine de ressources pour accompagner différents moments et quantité de mets salés ou sucrés.

Ma première cave

Pas d’interdits !

Organiser une cave répond à plusieurs objectifs, dont le premier est de se faire plaisir ! Il s’agit donc de choisir ses vins en fonction de ses goûts, mais aussi d’avoir une palette suffisamment large pour que la cave puisse répondre à de nombreux accords mets/vins. C’est pourquoi, conserver des a priori sur un vignoble ou un cépage spécifique est déconseillé. Sur ce sujet, la curiosité n’est pas un vilain défaut, bien au contraire, car l’Hexagone viticole recèle d’une telle diversité de vins qu’il serait dommage de ne pas en profiter. L’idéal serait de goûter de nombreux vins issus de différentes régions, acquis à l’unité, avant de s’emballer et d’acheter d’emblée 36 ou 48 bouteilles d’une même propriété. Et n’oubliez pas, une cave intéressante est une cave en mouvement, ce qui procure à son propriétaire le plaisir de la découverte, sans cesse renouvelé.

Télécharger l'application