Aller au contenu principal
Les mille visages du chardonnay

Les mille visages du chardonnay

De Chablis à la Nouvelle Zélande, aux antipodes, le chardonnay s’adapte à des terroirs très différents pour engendrer une grande diversité de vins.

Avec le merlot, la syrah ou encore le pinot noir, le chardonnay demeure sans aucun doute l’un des cépages les plus connus et les plus répandus dans le monde.

Les mille visages du chardonnay
Village de Chablis dans l’Yonne

De la Bourgogne au bout du monde

Son berceau ? La Bourgogne, où l’on retrouve une quasi hégémonie de vins blancs, du Chablis au Mâconnais en passant par les prestigieuses appellations de la Côte de Beaune telles que Meursault ou Montrachet. Dans l’Hexagone, le « chardo » se place aussi comme un cépage phare de la Champagne, notamment sur la fameuse Côte des Blancs, mais il est également planté dans le Jura, dans le Languedoc ou encore dans la Loire. Mais ce cépage, issu du métissage entre pinot noir et gouais blanc, pousse dans des contrées plus lointaines : aux Etats-Unis, au Chili, en Afrique du Sud, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Pourquoi un tel succès ? Si certains cépages réclament des conditions très particulières pour s’épanouir, le chardonnay, assez facile à cultiver, possède une étonnante facilité d’adaptation à différents environnements, de même qu’il est capable de produire des vins tranquilles, des bulles voire des moelleux que l’on peut retrouver en Alsace, dans la vallée de la Loire ou encore dans le Jura.

Les mille visages du chardonnay
Gibbston Valley dans la région de Central Otago en Nouvelle Zélande

Le buvard du terroir

Comme le chenin ou le riesling, le chardonnay s’affirme comme un formidable marqueur de terroir, dont il favorise l’expression bien davantage que son propre profil variétal. Sur les sols très calcaires de Chablis, par exemple, le chardonnay donne naissance à des vins tendus, minéraux, limpide, portés par des notes florales, d’agrumes ou de fruits à chair blanche. A Meursault, sur la Côte de Beaune, ses vins sont plus ronds, plus intenses et puissants. Bien plus au sud, du côté de l’Hérault, l’ambiance méridionale lui confère encore de l’amplitude et du gras. Constat à moduler bien sûr à l’aune du travail de chaque vigneron, le chardonnay vinifié dans la Napa Valley, en Californie, se montre également assez riche et de grande persistance. Du côté de Marlborough, en Nouvelle-Zélande, la plupart des vins issus de ce cépage tiennent sur un fil de vivacité. Au Chili, les secteurs les plus chauds du vignoble voient ses vins empreints d’une grande générosité avec des épices qui s’invitent dans une partition aromatique d’agrumes, de fleurs blanches ou de fruits jaunes. Dans les zones un peu plus tempérées, cette rondeur s’équilibre avec une fraîcheur très agréable… On pourrait poursuivre longtemps cette description des mille visages du chardonnay. Un registre large qui permet à ce cépage « mondial » de dessiner de parfaits accords avec une multitude de mets, poissons crus ou cuits et fruits de mer, viandes blanches, volailles, ou fromages, etc.

Télécharger l'application